krill et vision

krill et vision

Krill et vision :

krill et vision : l’huile de krill est bénéfique à la vision par ses divers constituants : notamment ses oméga-3 DHA et ses antioxydants.

Par ses acides gras oméga-3 DHA, elle contribue à une vision normale, selon l’allégation santé validée  par L’EFSA (European Food Safety Authority). Mais il faut savoir  que ce bénéfice n’est vraiment obtenu que pour un apport journalier de 250 mg de DHA. Il est donc recommandé d’associer l’huile de krill avec d’autres sources naturelles de DHA, comme par exemple les Oméga-3 DHA phospholipides  (la forme soluble et la mieux absorbée des DHA). On trouve cela dans des compléments alimentaires comme Oemine MER FORT, un concentré de phospholipides issus de la laitance de poisson sauvages.

Par ses antioxydants, elle protège la rétine et notamment les pigments rétiniens (au même titre que les carotènes, la lutéine et la xanthine). Et le fait d’apporter un surplus d’antioxydants peut préserver ces pigments rétiniens d’une oxydation rapide. On peut d’ailleurs à ce sujet associer l’huile de krill avec des compléments à base de lutéine et xanthine, comme par exemple Oemine VISION.

Krill et vision : prévention de la DMLA ?

La DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age) est une pathologie rétinienne qui touche la partie centrale (macula). Elle entraîne une perte progressive et irréversible de la vision centrale de l’œil.

Actuellement des études sont menées pour évaluer le lien entre alimentation et DMLA. Bien que ces études ne portant pas sur le lien krill et vision, elles sont intéressantes puisqu’elles concernent les acides gras essentiels que contient notamment le krill.

krill et vision : étude australienne publiée en 2009

Elle regroupait 3654 participants, dont 2454 qui ont été suivis pendant 10 ans. la DMLA a été mesurée à partir de photographies rétiniennes tandis que les participants remplissaient un questionnaire alimentaire. Cette étude a fourni la preuve de l’effet protecteur  des acides gras essentiels oméga-3 DHA/EPA, mais aussi des oméga-6 (acide linolénique).

krill et vision : étude de la revue Ophtalmology 2013

Elle a été réalisée sur 263 patients présentant des lésions précoces de DMLA. Ces personnes, d’un âge compris entre 55 ans et 85 ans, ont reçu soit 840 mg/jour de DHA plus 270 mg/jour d’EPA, soit un placebo (capsules d’huile d’olive) pendant trois ans. Elle a montré que les patients présentant les teneurs les plus élevées en oméga-3 DHA avaient un risque significativement plus faible de développer une DMLA exsudative sur 3 ans.

krill et vision : Publication générale sur les facteurs de risque de DMLA

Une étude réalisée en Argentine publiée en 2018   fait le point sur les différents facteurs qui favorisent la DMLA : parmi ceux-ci, en premier il y a l’exposition prolongée à la lumière solaire, surtout si elle s’associe à un manque d’apport en antioxydants (ce qui plaide en faveur d’une dégénérescence oxydative de la région centrale de la rétine) ; viennent ensuite le tabagisme, l’hypertension, les antécédents familiaux de dégénérescence maculaire.

Tan JS1, Wang JJ, Flood V, Mitchell P. Dietary fatty acids and the 10-year incidence of age-related macular degeneration: the Blue Mountains Eye Study. Arch Ophthalmol. 2009 May;127(5):656-65.

Souied EH1, Delcourt C, Querques G, Bassols A, Merle B, Zourdani A, Smith T, Benlian P. Oral docosahexaenoic acid in the prevention of exudative age-related macular degeneration: the Nutritional AMD Treatment 2 study. Ophthalmology. 2013 Aug;120(8):1619-31.

 

Si vous décidez de prendre de l’huile de krill merci de lire ces précautions d’emploi et contre indications

L’huile de krill présente 2 contre-indications majeures : les troubles de la coagulation et les allergies aux crustacés (crevettes) et fruits de mer. Ainsi, les personnes sous anticoagulant doivent demander conseil à leur médecin (ou s’abstenir d’en faire une auto-consommation)  car l’huile est un fluidifiant et peut modifier l’INR.

Comme précautions d’emploi, il faut également signaler que la prise régulière d’huile de krill est possible à condition de faire des arrêts (par exemple cinq jours sur sept ou 20 jours par mois) ; et en cas de prise de fortes doses (plus de 1 gramme ou 2 capsules par jour de 500 mg) il ne faut pas l’arrêter brusquement et plutôt diminuer les doses progressivement.

Autre revue générale sur l’huile de krill

Témoignages : huile de krill NKO

Vous pouvez participer et témoigner des avantages de l’huile de Krill NKO, pour recevoir un bon d’achat de 10 euros sur la boutique oemine.
Il vous suffit pour cela de poser des questions sur les différentes pages de ce site.

 

 

#huile de krill #krill #vision #cholesterol #sante #omega3 #dmla #oeminekrill #DHA #krillNKO

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *