Huile de krill contre la pollution

Huile de krill contre la pollution

Huile de krill contre la pollution

Huile de krill contre la pollution : la pollution urbaine notamment par les nanoparticules de diesel, mais également dans les campagnes liées aux phytosanitaires et à l’origine de bien des problèmes de santé. Ces divers polluants agissent comme le tabac sur nos artères. Ils provoquent une oxydation irritative. Lorsque les vaisseaux sanguins sont enflammés, ils perdent leur souplesse, leur capacité à se contracter. Enfin l’oxydation par ces produits toxiques crée une inflammation, une irritation sur laquelle peuvent venir se déposer des plaquettes sanguines. Ceci est la source des plaques d’athérome et d’athérosclérose. Les vaisseaux ont alors tendance peu à peu à se boucher et à se calcifier.

Huile de krill contre la pollution : prévenir les accidents vasculaires

Il y a de plus en plus d’accidents vasculaires cérébraux et d’infarctus dans la cause est la pollution. Dans ces cas-là, ni le cholestérol, ni le sucre, ni le stress ne sont les coupables. Même si l’accumulation de ces différents facteurs augmente les risques d’avoir une maladie des artères. Ce sont les polluants atmosphériques qui sont en cause. Ils provoquent une inflammation de la paroi artérielle. Et c’est cette inflammation qui entraîne le dépôt de lipides oxydés et de cholestérol. puis la plaque d’athérome va se calcifier et boucher les petites artères. l’huile de krill en tant qu’antioxydant réduit notablement ce risque car elle lutte contre l’inflammation induite par les polluants.

Huile de krill contre la pollution : faire des cures régulières

Le meilleur moyen pour se protéger de la pollution, comme elle est inévitable, c’est de faire des cures régulières d’antioxydants. Le krill par son huile rouge est donc très utile à cela. Il faut en faire des cures régulières lors des pics de pollution et l’associer à d’autres antioxydants comme la vitamine E naturelle, les pigments bio flavonoïdes des baies (vitamines C2) ou encore les caroténoïdes et apparentés que sont par exemple la lutéine et la xanthine.

Huile de krill pour le cerveau

Huile de krill pour le cerveau

Huile de krill pour le cerveau

Huile de krill pour le cerveau : son utilité tient au fait qu’elle apporte des phospholipides associés à des antioxydants. C’est grâce à cela que ses oméga-3 seront très utiles pour le cerveau. Le cerveau contient en effet près de 30 % de son poids sec sous forme de phospholipides riches en oméga-3 DHA/EPA. Tout comme d’ailleurs les nerfs qui en contiennent près de 15 %.
Les phospholipides oméga-3 du krill reconstituent les membranes des neurones, et servent à la fabrication des neuromédiateurs notamment ceux du système sympathique. Et ils permettent les interconnexions entre les cellules nerveuses. Cette fonction connue sous le terme de plasticité neuronale assure toutes les activités normales du cerveau.

Huile de krill pour le cerveau : véritable antidépresseur qui augmente toutes les fonctions cérébrales

D’après des recherches récentes, la prise d’huile de krill chez l’animal améliore les fonctions cognitives et lutte contre la dépression. Les auteurs de l’étude ont observé une augmentation de l’activité cellulaire tant au niveau de l’hippocampe que du lobe préfrontal. L’huile de krill améliorerait la plasticité des cellules nerveuses : c’est-à-dire les liaisons intercellulaires. Cela peut correspondre aux études faites chez l’homme, où la prise d’huile de krill entraîne une amélioration globale des fonctions cérébrales. Laquelle se traduit par un mieux-être général. Lire les études sur la qualité de vie…

Huile de krill pour le cerveau : une huile active pour conserver une bonne mémoire

Lorsque l’on administre de l’huile de krill aux animaux on observe une bonne récupération des fonctions de la mémoire. Diverses études ont ainsi montré les effets bénéfiques de la phosphatidylsérine, un des phospholipides de l’huile de  krill, sur les fonctions d’apprentissage, sur la mémoire et sur l’ensemble des activités des neurones. Lire plus d’information ….

Il est possible d’associer l’huile de Krill NKO à un concentré de phospholipides marins purs pour augmenter encore l’apport en acides gras essentiels et en choline directement assimilables par le cerveau..

Huile de krill pour le cerveau : des oméga-3 mieux assimilés

Les oméga-3 DHA et EPA sont indispensables pour les différentes fonctions du cerveau. Le problème c’est leur assimilation. C’est grâce aux phospholipides auxquels ils sont liés que leur utilisation par le cerveau est possible. Une étude récente menée chez l’animal a permis de confirmer cela une nouvelle fois. Ainsi, lorsqu’on compare la prise d’huile de poisson même très riche en oméga-3 avec celle de l’huile de krill, on obtient des taux d’EPA et de DHA bien plus élevés dans le cerveau avec l’huile de krill qu’avec l’huile de poisson. Ceci est dû au fait que l’huile de krill contient près de la moitié de ses oméga-3 sous forme de phospholipides, alors que l’huile de poisson n’en contient pas.

Ahn SH, Lim SJ, Ryu YM, Park HR, Suh HJ, Han SH. Absorption rate of krill oil and fish oil in blood and brain of rats. Lipids Health Dis. 2018 Jul 18;17(1):162.

#krill #mémoire #déprime #cerveau #omega-3

Astaxanthine de krill

Astaxanthine de krill

Astaxanthine de krill

L’astaxanthine de krill est le  pigment rouge-orangé présent notamment dans le Krill. C’est une véritable vitamine antioxydante. De nombreuses études sont en cours sur celle contenue dans l’huile de krill NKO. Elle contient en moyenne 2 mg d’astaxanthine  (ce qui semble être la valeur recommandée) pour 3 capsules de krill NKO de 500 mg.

 

Astaxanthine de krill : définition

C’est une vitamine proche des caroténoïdes, sans être à proprement parler une vitamine A contrairement au β-carotène qui est un précurseur du rétinol (vitamine A). Elle est fabriquée à partir des carotènes mais ne se transforme pas dans l’organisme en vitamine A (elle suit une voie parallèle à la vitamine A). Cependant, par son action, certains la qualifient de super-vitamine A.

 

Astaxanthine de krill : intérêt des caroténoïdes.

Chez les végétaux ce sont des pigments qui captent l’énergie solaire et la transmettent à la chlorophylle. Ils servent d’antioxydant mais aussi de précurseurs d’hormones végétales, telles que celles par exemple qui induisent la germination des graines ou la dormance des bourgeons.

Chez l’homme, les études épidémiologiques ont montré qu’un taux élevé de caroténoïdedans l’alimentation, diminue les risques de maladies dégénératives, de cancers et de maladies cardiovasculaires.

Astaxanthine de krill : publications scientifiques

Voici les titres et courts résumés des dernières publications scientifiques sur l’astaxanthine : Son efficacité vient de son action antixoxydante et donc anti-inflammatoire.

Protection cardiovasculaire
Les maladies cardiovasculaires sont liées surtout à l’athérosclérose et à l’apparition des plaques d’athéromes. Leur cause principale est l’inflammation oxydative des parois artérielles et le dépôt de cholestérol oxydé. Parmi les oxydants qui induisent ce phénomène, il y a le tabac, l’alcool, l’homocystéine et le cholestérol porteur d’acides gras oxydés des LDL. 

Protection contre les maladies neurodégénératives

L’huile de krill est de plus en plus étudiée pour son action préventive des maladies neurodégénératives. Son intérêt réside dans le fait qu’elle contient un bon rapport oméga-3 /oméga-6 qui, associé à l’action antioxydante de l’astaxanthine, empêche l’initiation et la progression de nombreux troubles neurologiques. D’intéressantes études in vivo et des études cliniques avec l’astaxanthine marine ont montré des résultats prometteurs pour contrer les processus neurodégénératifs et la perte de mémoire.

Protection des yeux et de la peau contre les rayons ultra-violets.

On savait déjà que les oméga-3 DHA sont favorables à la rétine. Plusieurs études viennent de montrer que l’astaxanthine a un effet protecteur contre les dommages de la rétine induits par les UV

lire l’article complet dans la revue phybiosphère

copyright dicophar

 

Voir plus d’info : posologie et contre indication  

Autre revue générale sur l’huile de krill

Témoignages : huile de krill NKO

Vous pouvez participer et témoigner des avantages de l’huile de Krill NKO, pour recevoir un bon d’achat de 10 euros sur la boutique oemine.
Il vous suffit pour cela de poser des questions sur les différentes pages de ce site.

krill et mémoire

krill et mémoire

krill et mémoire

L’huile de krill est favorable à la mémoire de par sa richesse en oméga 3 DHA /EPA et en phospholipides. Des études sur le rapport entre krill et mémoire sont en cours .

krill et mémoire : étude scientifique

Lorsque l’on administre de l’huile de krill aux animaux on observe une bonne récupération des fonctions de la mémoire. Diverses études ont ainsi montré les effets bénéfiques de la phosphatidylsérine, un des phospholipides de huile de  krill sur les fonctions d’apprentissage, sur la mémoire et l’ensemble des activités des neurones. lire l’article en anglais
résume de l’article : krill et mémoire :

« La phosphatidylsérine, un phospholipide majeur du cerveau, a fait l’objet de nombreuses études pour ses actions sur les fonctions cérébrales. La présente étude a examiné les effets de la phosphatidylsérine de l’huile de Krill sur la fonction d’apprentissage et de mémoire, ainsi que sur l’activité neuronale chez les jeunes rats normaux.
Méthodes: Les rats ont reçu une solution saline ou de l’huile de krill tous les jours pendant 30 jours.
L’effet d’amélioration cognitive de l’huile de krill sur les jeunes rats normaux a été étudié par le test du labyrinthe aquatique de Morris et par le dosage des marqueurs neuronaux. Une tomographie par émission de positons a également été effectuée.
Résultats: Le traitement par de l’huile de krill a entraîné une amélioration significative de la latence dans le teste du labyrinthe dès le 3ème jour par rapport à celle du groupe normal. le groupe recevant de l’huile de krill avait une augmentation significative de l’activité neuronale dans l’hippocampe ainsi que dans le lobe frontal.
Ces résultats suggèrent que la prise de l’huile de krill peut être utile pour améliorer la fonction de mémoire. »

 

krill et mémoire  : réparer les synapses nerveuses chez les personnes âgées.

Alors qu’autrefois on pensait que les neurones du cerveau ne pouvaient pas se renouveler, on sait aujourd’hui qu’il n’avait rien. De nouveaux neurones apparaissent constamment et ils forment entre eux des liens appelés synapses. Même si la réparation neuronale est moins importante à partir de la quarantaine, elle continue même lorsque l’âge est plus avancé. Ce processus est favorisé notamment par les acides gras oméga-3 DHA et par la choline  (l’un des principal constituant de l’huile de krill.

Dans la maladie d’Alzheimer la nécessité de quantités supplémentaires de ces nutriments a été mise également en évidence. . Voir la suite de cet article dans la revue phybiosphère

 

copyright Dicophar

 

Voir plus d’info : posologie et contre indication  

Autre revue générale sur l’huile de krill

Témoignages : huile de krill NKO

Vous pouvez participer et témoigner des avantages de l’huile de Krill NKO, pour recevoir un bon d’achat de 10 euros sur la boutique oemine.
Il vous suffit pour cela de poser des questions sur les différentes pages de ce site.