Huile de krill et animaux de compagnie

Huile de krill et animaux de compagnie

Huile de krill et animaux de compagnie : études chez le chat et le chien :

l’huile de krill est utile pour les animaux :  De nombreuses études font état de l’utilisation bénéfique des acides gras essentiels oméga-3  et oméga-6 chez le chien et le chat. L’huile de krill notamment a fait l’objet d’une thèse de doctorat vétérinaire très complète. Comme chez l’homme, ces acides gras sont plus efficaces lorsqu’ils sont véhiculés sous la forme de phospholipides. Voici quelques exemples de leur utilisation bénéfique

Huile de krill et animaux de compagnie : Pour la peau :

Les 2 types d’acides gras essentiels oméga-3 et 6 sont utiles. Dans des études chez le chien qui présente une peau sèche (dite atopique) et qui se gratte, l’apport d’oméga-3 améliore la démangeaison et la chute des poils, tout comme la supplémentation en huile d’onagre riche en GLA. Chez le chat qui présente une dermatite, l’apport des oméga-3 associés aux oméga-6 permet une amélioration au bout de huit semaines. Près de la moitié des animaux étudiés arrêtent alors de se gratter. Parmi les huiles ainsi utilisées chez les chats et les chiens qui présentent une atopie, avec l’huile d’onagre c’est l’huile de krill qui s’est révélée la plus efficace, avec une amélioration notable chez la moitié des animaux.

Huile de krill et animaux de compagnie : Pour les articulations

L’animal,tout comme l’homme, présente des maladies dégénératives des cartilages ou des pathologies inflammatoires. L’animal peut avoir à la fois de l’arthrose et de l’arthrite. De nombreuses études ont permis de valider l’utilisation des phospholipides du krill dans ces pathologies. En 2010 deux études ont été réalisées chez des chiens présentant de l’arthrose. L’une sur 127 chiens a montré que l’apport d’oméga-3 permettait une nette amélioration de la capacité des chiens à se relever, à marcher et à jouer. L’autre sur 131 individus a permis de diminuer l’apport d’anti-inflammatoires. En 2012 une autre étude a montré que l’apport d’oméga -3 diminue la boiterie de l’animal.

Huile de krill et animaux de compagnie: un dosage adapté aux besoins :

Les doses recommandées chez l’animal sont proportionnelles à son poids. Il ne faut surtout pas dépasser des doses bien précises : voir les dosages dans la revue phybiosphère santé (page14 revue 33) :

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *