Krill crevette polaire

Krill crevette polaire

Krill crevette polaire : Qu’est ce que le krill ?

Le krill antarctique – Euphausia superba – est un crustacé planctonique. Cette sorte de crevette miniature de quelques centimètres de long (moins de 7 centimètres) vit dans les couches supérieures des mers froides et voyage en essaims gigantesques.

Krill crevette polaire : Sa biomasse est supérieure à celle des humains :

On a découvert des bancs de plus de deux millions de tonnes s’étendant sur 450 km². Entre janvier et mars, la femelle peut pondre jusqu’à plusieurs milliers d’œufs à la fois, qui vont éclore dans les grandes profondeurs marines (jusqu’à 2.000 m de fond). Cette crevette antarctique mesure – 6 à 7 centimètres.

Krill crevette polaire: L’espèce la plus abondante sur terre 

En quelques chiffres :

600.000 milliards  de krill antarctique
19 millions de crevettes au kilomètre carré
600 millions de tonnes

 

Krill antarctique

krill le respect des réserves

Krill crevette polaire : La pêche du Krill  est strictement réglementée

La pêche du  krill était organisée à l’origine pour sa richesse en protéines. Dans les années 1980, ce zooplancton a fait l’objet de surpêche, car on utilisait sa chair pour nourrir les alevins. Mais depuis que l’on s’est aperçu  des bienfaits exceptionnels de son huile pour la santé humaine, la pêche a été réglementée.

 

Les impacts du changement climatique sur les populations de Krill

La pêche actuelle doit obtenir une certification MSC qui prend en compte tous les facteurs environnementaux, y compris les impacts potentiels du changement climatique sur les niveaux de stock de krill. L’une des exigences du MSC est que les pêcheries soient capables de s’adapter aux changements environnementaux et puissent gérer les effets de la pêche sur l’écosystème.

L’intérêt de l’huile du krill

L’huile de krill pure est certainement l’une des meilleures sources d’oméga-3 DHA, EPA, d’autant plus qu’elle est riche en phospholipides et en antioxydants…lire l’article 

Protégé des polluants

Le krill est peu en rapport avec les polluants marins. Il ne les concentre pas comme les autres espèces de la chaîne alimentaire marine.

 

Si vous décidez de prendre de l’huile de krill merci de lire ces précautions d’emploi et contre indications

L’huile de krill présente 2 contrindications majeures : les troubles de la coagulation et les allergies aux crustacés (crevettes) et fruits de mer. Ainsi, les personnes sous anticoagulant doivent demander conseil à leur médecin (ou s’abstenir d’en faire une auto-consommation)  car l’huile est un fluidifiant et peut modifier l’INR.

Comme précautions d’emploi, il faut également signaler que la prise régulière d’huile de krill est possible à condition de faire des arrêts (par exemple cinq jours sur sept ou 20 jours par mois) ; et en cas de prise de fortes doses (plus de 1 gramme ou 2 capsules par jour de 500 mg) il ne faut pas l’arrêter brusquement et plutôt diminuer les doses progressivement.

Voir plus d’info : posologie et contre indication  

Témoignages : huile de krill NKO

Vous pouvez participer et témoigner des avantages de l’huile de Krill NKO, pour recevoir un bon d’achat de 10 euros sur la boutique oemine.
Il vous suffit pour cela de poser des questions sur les différentes pages de ce site.

 

 

#huile de krill #krill #coeur #cholesterol #sante #omega3 #alimentpourlecoeur #oeminekrill #DHA #krillNKO

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *