Articles

Phospholipides

Phospholipides

Phospholipides : définition

Les phospholipides sont de grosses molécules bourrées d’énergie, qui associent des acides gras essentiels, du phosphore et tantôt un acide aminé, tantôt une vitamine. Le tout est transporté par un alcool, le glycérol. La particularité des phospholipides, c’est qu’ils permettent de solubiliser le gras dans l’eau. Une partie de la molécule est en effet hydrophile (soluble dans l’eau) et l’autre est lipophile (soluble dans l’huile).

Phospholipides : leur rôle

Les phospholipides assurent de multiples rôles dans l’organisme. Ils constituent la structure de base de toutes les membranes externes des cellules, mais aussi de la membrane des mitochondries (les poumons des cellules) et du noyau cellulaire.

Au niveau du système nerveux, ils favorisent la jonction entre les neurones.
Au niveau de la peau, ils permettent l’interconnexion et l’adhésion des cellules entre elles.
Au niveau du sang, ils font que les globules rouges peuvent de se déformer ; ce qui leur permet de s’adapter au diamètre des petits vaisseaux capillaires et ainsi de mieux oxygéner les tissus.

 

Phospholipides rouges

huile de krill rouge comme les globules

 

Les phospholipides rendent également les acides gras essentiels (oméga-3, 6, 9) solubles. Ce sont eux qui permettent la sphéricité des lipoprotéines (HDL, LDL, VLDL sont les transporteurs des lipides dans le sang).

Enfin c’est grâce aux phospholipides que les nutriments lipidiques sont absorbés au niveau intestinal.

Sur le plan énergétique, ils constituent la source principale d’énergie pour le cœur, le cerveau, les nerfs, les muscles et la peau, etc.

Il existe différentes variétés de phospholipides selon leurs acides gras et leurs protéines,  et l’on peut en décrire ici deux des plus abondants et importants pour les êtres vivants :

  • La lécithine ou phosphatidylcholine, qui transporte de la choline naturelle : c’est le précurseur de l’acétylcholine, un neurotransmetteur essentiel au système neurovégétatif. On peut aussi considérer que la lécithine fournit la nourriture essentielle pour le cerveau puisqu’elle lui apporte les acides gras oméga-3 DHA/EPA essentiels sous forme soluble.
  • La Céphaline ou phosphatidylsérine, qui transporte la sérine : il s’agit d’un acide aminé des plus importants pour la régénérescence des tissus, notamment du système nerveux. On a d’ailleurs montré que cet acide aminé favorise la multiplication des cellules souches lorsque ce tissu a besoin d’être réparé.

 

Les phospholipides du krill pour lutter contre les maladies de peau :

Le krill est une source nutritionnelle intéressante de phospholipides riches en oméga-3. Et il est aujourd’hui possible de concentrer les phospholipides du krill : ceci permet d’obtenir un nutriment qui aura la vertu de régénérer les membranes des cellules et les neurotransmetteurs, et de permettre la réparation des tissus.

Compléments alimentaires à base de phospholipides concentrés et notamment de la lécithine marine :

PSOKRILL : huile de krill concentrée en lécithine (60% de phospholipides) sous forme majoritairement de EPA.

OEMINE PSO  contient une autre forme de lécithine marine (extraite des œufs de poissons sauvages) plutôt adaptée au psoriasis car beaucoup plus riche en DHA. (qu’est ce que les DHA EPA?) Son action porte plus sur la cicatrisation et sur la régulation de la croissance des cellules de la peau.

Il est possible d’associer ces deux compléments alimentaires pour améliorer l’état de la peau.

 

 

Si vous décidez de prendre de l‘huile de krill merci de lire ces précautions d’emploi et contre indications

L’huile de krill présente 2 contrindications majeures : les troubles de la coagulation et les allergies aux crustacés (crevettes) et fruits de mer. Ainsi, les personnes sous anticoagulant doivent demander conseil à leur médecin (ou s’abstenir d’en faire une auto-consommation)  car l’huile est un fluidifiant et peut modifier l’INR.

Comme précautions d’emploi, il faut également signaler que la prise régulière d’huile de krill est possible à condition de faire des arrêts (par exemple cinq jours sur sept ou 20 jours par mois) ; et en cas de prise de fortes doses (plus de 1 gramme ou 2 capsules par jour de 500 mg) il ne faut pas l’arrêter brusquement et plutôt diminuer les doses progressivement.

Voir plus d’info : posologie et contre indication  

 

Témoignages : huile de krill NKO

Vous pouvez participer et témoigner des avantages de l’huile de Krill NKO.

 

#huile de krill #krill #pechedukrill #cholesterol #sante #omega3 #phospholipides #oeminekrill #DHA #krillNKO